Schweitzer fait appel à DS Smith pour optimiser ses emballages secondaires

Nouveau concept de caisse, systèmes de centreurs, cannelure R, pré-impression et mécanisation spécifique sont les moyens utilisés par DS Smith pour mettre en œuvre une solution globale innovante.

Leader français du marché des sacs plastiques alimentaires, Schweitzer (Groupe Sphère)  a sollicité DS Smith pour pallier à deux problèmes majeurs : d’une part la mécanisation de ses caisses de conditionnement qui exigeait des jeux pour permettre leur remplissage, entrainant une perte de place dans chaque caisse; d’autre part les pré-découpes sur la face des caisses qui réduisaient leur RCV (Résistance à la Compression Verticale) et diminuaient la stabilité des palettisations.

Un emballage conçu par un Packaging Strategist

En sa qualité d’expert de la chaine de conditionnement, DS Smith prend en considération un périmètre élargi de facteurs avant de proposer sa solution d’emballage : étude des étuis existants à rassembler dans l’emballage secondaire, mécanisation, palettisation, vente... La solution proposée est donc plus qu’un simple emballage : c’est une offre globale qui ne peut émaner que de l’expertise d’un Packaging Strategist. Elle résulte d’un subtil compromis entre quatre piliers clé : sécurité d’approvisionnement et fiabilité des solutions ; faisabilité et maîtrise des coûts ; image, différenciation et visibilité de la marque ; prospective et cahiers des charges.

La solution retenue est un prêt-à-vendre mécanisé de type «  wrap-around », à centreurs brevetés et en cannelure R. La combinaison de ces technologies a permis de réduire les coûts globaux de manière considérable avec en plus la fonction prêt-à-vendre.

La technique du wrap apporte une forte réduction de surface des découpes (-8% environ) par rapport à la caisse. La généralisation de la composition optimisée favorise  la qualité en production et réduit les délais de programmation de l’onduleuse. Toutes les références ont le même concept, en une pièce.

Exclusivité DS Smith : les centreurs et la cannelure R

Les centreurs sont des surépaisseurs de 2 mm sur le dessus de chaque wrap qui viennent se loger lors de la palettisation dans les ouvertures de même dimension du wrap de la couche supérieure.

L’utilisation des centreurs renforce la stabilité qu’offrent déjà les wraps et permet une réduction des coûts de banderollage (7 tours de banderollage au lieu des 14 tours de la solution précédente). Avec une réduction de 84 g de film de banderollage par palette, 857 kg sont économisés par an.

Les centreurspermettent également d’optimiser la RCV en garantissant un empilage colonnaire des PAV. La cannelure R, moins épaisse que la traditionnelle cannelure B (2,2mm au lieu de 3mm), suffit donc à garantir la RCV nécessaire.

Les avantages de la cannelure R sont multiples, à commencer par la mécanisation : les chargements de magasin sont moins fréquents (les réglages machine sont conservés lors du passage de la cannelure B à la cannelure R si les 2 cannelures co-existent).

La cannelure R permet également une réduction des coûts logistiques : avec 35% de produits supplémentaires par palette,  le nombre de produits en stock pour le même volume augmente ; les mouvements des chariots vers l’atelier diminuent ainsi que le nombre de camions nécessaires à la livraison et  le nombre de camions à décharger ; les émissions de CO2 diminuent.

Le choix du prêt-à-vendre : des avantages tout au long de la chaine de conditionnement

Grâce à son facing et à ses informations logistiques toujours à portée de vue, le prêt-à-vendre est facilement identifiable tant dans le stock de l’usine du client que dans l’arrière-magasin du distributeur.

Facile à mettre en linéaire grâce son ouverture intuitive (retrait du panneau supérieur et des deux bandes latérales avant), il offre aussi une visibilité maximale au consommateur grâce à son lit de base reconnaissable. Et même en cas de hauteur réduite du linéaire, les étuis sont facilement à portée de main.

Avec ce PAV, Schweitzer s’est positionné comme un porteur d’innovation sur le marché et a développé ses ventes.

Mécanisation : l’expertise de DS Smith Packaging Systems au service de Schweitzer

Les prêts-à-vendre réalisés pour Schweitzer sont mécanisés par l’encaisseuse FCR, une machine d’emballage conçue et fabriquée par DS Smith Packaging Systems qui permet une mécanisation de type « wrap-around ». L’emballage se forme directement autour de lots préformés de 24 étuis, limitant ainsi au maximum les jeux grâce à une très bonne cohésion de l’ensemble et une haute qualité des collages. La pose de coiffe nécessaire au PAV (Prêt-à-Vendre) est assurée par une option de la machine.

L’encaisseuse FCR ne nécessite qu’un seul opérateur, chargé à la fois  de l’alimentation de la machine (toutes les 2h) et des palettisations (20 secondes par caisse). La solution précédente nécessitait deux opérateurs (un pour le réglage et l’alimentation de la machine, toutes les 30 mn) et un autre pour les palettisations (25 secondes par caisse).  La solution de DS Smith assure ainsi une réduction importante des coûts de main d’oeuvre.

La mécanisation supprime également les tâches manuelles répétitives, diminuant ainsi les risques de TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) du personnel. Les coûts des arrêts maladie sont réduits et la qualité des étuis est améliorée grâce à une diminution des manipulations lors du rangement.

Tout au long de son évolution, le partenariat avec Schweitzer a parfaitement illustré la réactivité dont DS Smith peut faire preuve. Cette solution a d’ailleurs été déployée par la suite pour d’autres produits fabriqués dans l’usine de Ludres de Schweitzer (sacs à déchets), mais également dans d’autres usines du Groupe.

Ce PAV a été récompensé aux Oscars de l’emballage dans la catégorie Matériaux carton ondulé.