Innover dans les technologies barrière - DS Smith

Innover dans les technologies barrière

Plus de la moitié (51 %) des ventes au détail à l’échelle mondiale sont réalisées en ligne et cette croissance du commerce électronique ne montre aucun signe de ralentissement. Simultanément, les détaillants et les marques sont soumis à une pression croissante pour être à la hauteur des attentes des consommateurs en matière de développement durable.

Ces deux tendances combinées exercent une pression sur les chaînes d’approvisionnement et la production des emballages dans lesquels ces marchandises voyagent. Il est donc impératif de bien penser l’emballage. Cela permet d’améliorer l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement et de réduire l’impact de l’emballage et de l’article sur l’environnement. Un emballage conçu avec la bonne expertise et adapté à l’usage prévu peut contribuer à réduire les déchets de plusieurs façons, notamment en évitant que les articles soient endommagés et retournés. En outre la réduction du volume d’emballage utilisé est bénéfique à la fois pour la réputation de la marque et pour l’environnement.

Susana Aucejo Blog Author Header.png

À propos de Susana : elle a rejoint DS Smith en 2019 et est spécialiste de l’emballage, avec plus de 20 ans d’expérience dans ce secteur.

Maintenir les matériaux en circulation

Les emballages à base de fibres présentent les taux de recyclage les plus élevés de tous les emballages et constituent donc le choix idéal pour les marques cherchant à rendre leurs chaînes d’approvisionnement plus respectueuses de l’environnement. Chez DS Smith, notre modèle d’activité circulaire « box-to-box » nous permet de recycler le carton et d’utiliser ses fibres pour produire un nouvel emballage en seulement deux semaines. De plus, nous sommes en mesure de recycler les fibres jusqu’à 25 fois en veillant à maintenir les matériaux en circulation plus longtemps.

Bien entendu, d’autres matériaux ont des propriétés alternatives, comme la possibilité de conserver les aliments au frais pour les applications à longue durée de conservation et agir comme barrière contre les liquides. Il est important pour nous d’exploiter ces propriétés utiles dans l’emballage en carton et de veiller à ce que nos boîtes soient aussi solides que possible, afin de réduire la quantité de plastiques difficiles à recycler en circulation et éviter que davantage de détritus en plastique finissent dans l’océan. Suite à la récente initiative mondiale visant à réduire la pollution plastique dans nos océans, nous devons plus que jamais tâcher d’éliminer les plastiques difficiles à recycler.

ocean-plastic-resized.jpg

Compléter les fibres pour renforcer les produits

Le développement et l’innovation technologique du traitement barrière jouent un rôle essentiel dans cet effort visant à remplacer les plastiques difficiles à recycler par des emballages à base de fibres. Les innovations en matière de traitement de surface, formules de revêtement et technologies d’application sont essentielles au développement de boîtes en carton ondulé recyclables contribuant à la réduction de l’utilisation du plastique. Celaimplique de compléter les fibres pour rendre les produits plus résistants et imperméables afin d’imiter les propriétés des emballages en plastique.

Trouver la bonne solution

Il est essentiel de protéger les marchandises de commerce électronique en transit, de leur mise en boîte dans la chaîne d’approvisionnement jusqu’au point de livraison au client. Or tous les trajets ne sont pas identiques. Il est essentiel d’appliquer la bonne barrière à chaque boîte, afin de l’optimiser en termes de performances et de durabilité. La manière dont est appliqué le traitement, son efficacité, les facteurs tels que la facilité avec laquelle il permet au carton d’être plié dans une boîte : les concepteurs doivent prendre tout cela en compte.

Tout au long de la chaîne d’approvisionnement, les boîtes peuvent être exposées à divers facteurs polluants tels que l’eau, l’humidité et la graisse. Tous ces éléments peuvent endommager l’emballage et son contenu s’ils ne sont pas correctement protégés.

Le défi réside dans le choix du matériau pour appliquer ces traitements barrière. DS Smith tire parti de l’expérience et de l’expertise de ses concepteurs pour optimiser les traitements barrière des emballages dans une optique de recyclage. Lorsqu’une solution plastique traditionnelle doit être utilisée, elle doit être entièrement recyclable ou présenter des propriétés permettant au plastique de se décomposer dans le processus de recyclage. Chez DS Smith, nous limitons la barrière plastique conventionnelle à 5 % du matériau constituant la boîte, pourcentage au-delà duquel la recyclabilité est réduite.

Cardboard box supply chain.jpgLa technologie de lamination durable offre des possibilités pour les solutions de fibres susceptibles de remplacer les plastiques difficiles à recycler dans les chaînes logistiques traditionnelles ou de commerce électronique. Une fine couche de plastique peut être laminée sur la surface du carton en fibres et nous pouvons nous assurer que cela représente moins de 5 % de la boîte. Il existe également des alternatives aux matériaux non-plastiques pour la lamination, présentant des propriétés barrière pour certaines applications.

Les innovations en cours

L’équipe R&D de DS Smith a élaboré une nouvelle solution de barrière innovante employant des polymères biodégradables et solubles dans l’eau pour protéger les boîtes durant leur itinéraire jusqu’au client. Ces polymères peuvent être séparés des fibres recyclables pendant le processus de recyclage. Par conséquent, ces alternatives plastiques pourraient en théorie représenter plus de 5 % de la boîte si nécessaire, car le consommateur n’est pas sollicité pour effectuer le processus de séparation. L’utilisation d’alternatives plastiques recyclables est bénéfique pour l’environnement, car cela signifie que les plastiques durs sont retirés de la circulation et l’adoption de fibres biodégradables entraîne moins de contamination dans le processus de recyclage.

Dans d’autres cas, la couche de plastique peut être entièrement éliminée en utilisant des substituts tels qu’un revêtement ou des vernis. Différentes formules de revêtements font actuellement l’objet de recherches dans le cadre du programme R&D de DS Smith. Ces revêtements sont assez robustes pour protéger la boîte, tout en s’approchant d’une recyclabilité à 100 % dans le cadre d’une économie circulaire.

Objectifs à long terme

DSSmith cardboard.jpgTournée vers l’avenir, notre équipe de R&D continue de placer le développement durable au cœur de notre processus d’innovation, en phase avec la stratégie actuelle de DS Smith axée sur l’économie circulaire, le développement durable pour aujourd’hui et demain, qui s’engage à proposer à tous les clients des emballages 100 % recyclables dans les deux ans à venir. Dans le cadre de notre investissement en R&D de 100 millions de livres sterling, notre objectif principal est d’accélérer la recherche sur les nouveaux matériaux, y compris l’expansion des technologies de barrière pouvant être utilisées pour les emballages de commerce électronique.

Les possibilités offertes par les technologies de traitement barrière continuent de s’étendre et les solutions à base de fibres remettent en question l’idée fausse selon laquelle le plastique est la meilleure protection pour les marchandises en transit. Non seulement ces technologies peuvent fournir une protection adéquate, mais leur recyclabilité les rend également plus respectueuses de l’environnement.

[1] https://www.wundermanthompson.com/news/over-half-of-spend-globally-will-be-online-post-covid-19-pandemic