I would like to receive communications news and updates on DS Smith Plc products and services.

Using the following contact preference(s):

For more information on how DS Smith manages, uses and protects your information please click here. You can always withdraw your consent to this email marketing by using the opt-out mechanism at the bottom of our email marketing messages.

Il y aura toujours un marché pour la qualité

Herman van der Meij, directeur général de l’exportation, division Recycling, évoque les défis permanents auxquels sont confrontés les exportations de papier recyclé et les questions soulevées lors de sa récente présentation devant la Confédération européenne des industries papetières (CEPI).

Le marché mondial de l'exportation est actuellement confronté à une 'tempête' de changements et de défis comme je n'en ai jamais vus en 25 ans de carrière. En tête de liste de ces défis figure le resserrement des marchés d'exportation pour le PfR - Paper for Recycling.


Du début des années 1990 à 2016, ma carrière dans le secteur européen des déchets et du recyclage a largement coïncidé avec l'ascension ininterrompue de la Chine en tant que « leader mondial du recyclage ». Année après année, l'Europe et les États-Unis ont expédié des volumes croissants de papier et de plastique récupérés vers les ports chinois.

Alors que la demande du marché continuait de croître, il est facile de voir comment une économie mondiale de recyclage représentant annuellement 28 millions de tonnes/150 milliards GBP a été développée.

Quality will always find a way.jpg

Mais fin 2015, tout a été bouleversé : la Chine décide d'introduire de nouvelles normes strictes de contamination et de nouvelles règles d'inspection. L'effondrement quasi immédiat de 34 %* des importations de PfR en Chine a généré un déficit d'exportation qui a eu des conséquences majeures des deux côtés du monde.

Alors que les exportateurs cherchaient désespérément de nouveaux acheteurs à travers le monde, les recycleurs de toute l'Asie du Sud-Est ont acheté et ont rapidement été submergés par le volume de recyclage qu'ils avaient accepté. Simultanément, la baisse des importations de PfR a paralysé l'industrie chinoise du papier et de l'emballage, qui dépendait largement des importations de papier à recycler.

Pour replacer le problème dans son contexte, en 2016, la Chine représentait environ 50 % des exportations totales de PfR de l'UE et près de 70 % des exportations américaines. En 2018, ces chiffres avaient chuté à 26 % et 40 % respectivement. Les prévisions actuelles annoncent que la prochaine série de licences devrait encore diminuer de 2,5 millions de tonnes d'ici 2020.

Quality will always find a way 2.jpg

Un marché mondial du recyclage

Trois ans après ce revirement de la Chine, les prix du PfR sont encore en difficulté, évidemment. Selon le dernier rapport mensuel de la CEPI, daté du 19 septembre, la part de la Chine sur le marché mondial des exportations PfR devrait passer d'environ 35 % en 2018 à environ 28 % cette année, avec une baisse proportionnelle de l'indice des prix unitaires. De plus, de forts vents contraires, incluant le Brexit et les guerres commerciales entre les États-Unis et la Chine, continuent de tirailler le marché.

Malgré la baisse des volumes de PfR expédiés en Chine, les exportations mondiales de DS Smith sont restées globalement stables. Nous gérons plus de 5,5 millions de tonnes de matières chaque année dans toute l'Europe, allant du carton et du papier journal jusqu'aux catégories mixtes provenant du  collectivités.

Sur ces 5,5 millions de tonnes, un tiers est encore vendu en dehors du réseau DS Smith. En plus d'exporter des matières vers l'Inde, l'Indonésie et la Thaïlande, tout en respectant les critères de pureté stricts de 99,5 % de la Chine, nous nous développons fortement, en fournissant des quantités croissantes de matières de haute qualité sur de nouveaux marchés.

Quality will always find a way 3.jpg

La qualité est reine

Heureusement, DS Smith n'a jamais été dépendant d'un seul marché. Nous continuons de travailler avec des clients et des partenaires partout dans le monde, en leur proposant des circuits de recyclage et de récupération entièrement vérifiables, qui répondent aux défis de durabilité imposés par la société et la protection de l'environnement.

De plus, nous avons toujours mis l'accent sur la qualité des matières. En dépit des conditions économiques difficiles, nous ne pouvons que constater les avantages à long terme qu'apporte notre engagement envers la qualité à nos clients et nos partenaires du recyclage à travers le monde.

La majeure partie du papier que nous collectons aboutit dans nos 14 usines en Europe, qui fournissent des produits papier destinés à notre production d'emballages. Nous continuons donc de proposer des solutions de recyclage en circuit fermé qui préservent le plus longtemps possible la qualité dans le cycle d'approvisionnement.

Comme pour toute autre matière première, la qualité des matériaux recyclables arrivant dans nos usines est vitale. Avec l'essor du commerce électronique qui augmente les volumes des emballages dans nos flux de déchets domestiques, le tri joue un rôle de plus en plus critique. Souvent, le papier mélangé provient de collectes de déchets recyclable en mélange, combinant du plastique et d'autres matériaux, avant d'être séparé dans une installation de tri. Par conséquent, le rendement PfR est généralement médiocre. C'est pourquoi nous militons activement en faveur d'une infrastructure de recyclage mieux adaptée aux exigences de l'avenir.

En attendant, nous travaillons avec nos clients pour concevoir des processus de collecte qui visent à éviter la contamination, en veillant à ce que le papier et le carton soient séparés des autres matériaux afin de répondre aux normes strictes EN643.

Une autre façon de nous attaquer à la contamination et de nous engager sur le plan de la qualité est d'améliorer et d'élargir notre infrastructure de recyclage pour y inclure notre processus d'inspection en huit étapes. De plus, nous avons investi dans la technologie du proche infrarouge (NIR) et des micro-ondes pour évaluer l'humidité, les cendres, les plastiques et la composition des matériaux que nous recevons.

Quality will always find a way 4.jpg

Un engagement incontournable

J'ai récemment été invité à prendre la parole à la Conférence CEPI sur les cartons d’emballages -caisses à Rotterdam. Comme cet article, ma présentation portait sur la situation des exportations de PfR et sur l'engagement de DS Smith envers la qualité. La centaine de délégués estimaient que l'Inde et l'Indonésie allaient bientôt suivre la Chine et introduire de nouvelles directives plus strictes sur l'importation de PfR, ce qui n'a pas manqué de renforcer la question de la qualité.

L'une des principales questions était de savoir comment notre industrie pourrait supporter les investissements nécessaires pour améliorer la qualité des matières recyclables et respecter des normes de contamination allant jusqu'à 0,5 %. Ma réponse, comme toujours, est : nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas rester à la hauteur de ces nouvelles exigences.

Non seulement la valeur du PfR non-conforme s'effondre, mais nous sommes confrontés aux coûts élevés des conteneurs rejetés et bloqués sur les quais. D'après ma dernière estimation, un conteneur de PfR coûterait jusqu'à 12 fois sa valeur en amendes et en retards s'il s'avérait contaminé.

À cela s'ajoute le coût environnemental du non recyclage des déchets que nous avons collectés. Nous ne pouvons pas revenir à une époque où  l’incinération ou l'enfouissement du papier récupéré étaient considérés comme des solutions. Nous avons besoin d'une stratégie à long terme centrée sur la qualité.

Dans le cadre du module « Économie circulaire » de l'UE, des pressions croissantes visent à favoriser une augmentation des taux de recyclage. Cet objectif est à la fois positif et réalisable s'il est géré correctement. Par exemple, DS Smith conçoit et fabrique ses emballages selon des principes écoresponsables, en tant que procédure standard. Nous intégrons donc des exigences de fin de vie dans la fabrication de nos produits. Grâce à cette approche, nous nous sommes fixés pour objectif de fabriquer des emballages 100 % réutilisables ou recyclables d'ici 2025.

Dans tous ses aspects, le monde moderne est mis au défi de fonctionner de manière plus transparente. Des technologies en plein essor, comme la blockchain et la progression rapide du big data, pourraient soutenir notre industrie, car elles favorisent la transparence, l'ouverture, qui sont des critères favorables à l'amélioration de la qualité du recyclage.

Quality will always find a way 5.jpg

Les turbulences qui affectent le marché ne vont pas s'apaiser rapidement, loin de là. Cependant, indépendamment des prix, des niveaux de stock ou d'autres facteurs macroéconomiques, les papiers finis de qualité ne peuvent être fabriqués qu'avec du PfR de haute qualité.

La défense de l'environnement et une logique commerciale solide se combinent pour améliorer nos systèmes de recyclage et générer plus de qualité.

Tout comme l'eau trouve toujours un chemin, la qualité trouvera également son chemin.