Top-image-Rapport-2018-sur-.png

Rapport 2018 sur le développement durable

DS Smith souhaite produire 100 % d'emballages réutilisables et recyclables d'ici 2025.

DS Smith publie son Rapport annuel sur le développement durable, avec à la clé neuf objectifs ambitieux pour les divisions Emballage, Plastique, Recyclage et Papier.

23 juillet 2018 : le leader des emballages DS Smith s'est engagé à produire 100 % d'emballages réutilisables et recyclables d'ici 2025 et à utiliser 100 % de papier recyclé ou certifié « Chaîne de Contrôle » d'ici 2020 - une façon d’aider ses clients à atteindre leurs objectifs « Zéro déforestation ».

Dans son Rapport 2018 sur le développement durable publié aujourd'hui, le Groupe, en avance sur la plupart de ses objectifs actuels (énergie, eau et déchets), formule au total neuf nouveaux engagements. Outre ses objectifs emballages, DS Smith entend désormais :

  • Garantir la conformité de 100 % des fournisseurs à ses normes de durabilité d'ici 2025 ;
  • Réduire ses émissions de CO2 de 30 % par tonne de production d'ici 2030 (selon le taux de référence de 2015).

L'an prochain, la Société s'attachera à établir des plans d'action solides et à recueillir des données précises concernant les nouveaux objectifs, disponibles en intégralité sur le site www.dssmith.com/company/sustainability, et pour la première fois sur une période de 12 mois. À travers ces neuf engagements, DS Smith souhaite révolutionner l'emballage de manière à l'adapter aux habitudes de consommation et aux attentes évoluant à vitesse grand V. 

Le rapport met en évidence les progrès de la Société par rapport aux objectifs et aux engagements actuels : 71 % d'entre eux ont été tenus (ou sont sur le point de l'être) et la plupart sont désormais intégrés aux plans d'action internes et aux neuf objectifs nouvellement définis. Voici quelques avancées majeures réalisées sur les 12 derniers mois : 

  • Certification FSC® de 95 % de l'ensemble des sites intégrés au sein des divisions Emballage et Papier.
  • Amélioration du score EcoVadis (demeure dans le top 5 % de l'ensemble des organisations évaluées).
  • Mise en place continue d'un réseau de PackRight Centres et d'Impact Centres, en travaillant main dans la main avec les consommateurs, afin de concevoir des emballages contribuant à réduire tout usage excessif, à optimiser les tâches logistiques et à consolider notre image de marque.

Miles Robert, Directeur général du groupe DS Smith, a commenté au sujet du rapport :

« Les emballages innovants sont appelés à jouer un rôle essentiel au regard des nombreux défis que pose le développement durable dans le monde - en permettant une utilisation plus efficace des ressources, en optimisant la logistique du dernier kilomètre dans des sociétés de plus en plus urbanisées et en réduisant l'ensemble des déchets face à la croissance démographique.

Il reste beaucoup à faire pour que l’utilisation d'emballages durables et de qualité soit valorisée. Les regards se tournent de plus en plus vers le rôle de l'emballage. Par conséquent, nous devons tous nous concentrer davantage sur les solutions face aux « mauvais emballages », aux côtés des acteurs de notre secteur, du gouvernement, des autorités locales, des industriels, de la distribution, des entreprises de recyclage et de retraitement et des consommateurs ».

Emma Ciechan, Directrice de la planification, de l'évaluation de la performance et du développement durable chez DS Smith, a indiqué : « Après avoir échangé avec un grand nombre d'acteurs, nous avons identifié leurs priorités puis les avons conciliées avec les domaines qui, selon nous, ont potentiellement le plus d'impact. Outre accroître nos ambitions et notre rayonnement dans des domaines tels que l'eau et les déchets, nous sommes particulièrement ravis d'avoir pour objectif de produire 100 % d'emballages réutilisables ou recyclables d'ici 2025 ».

Le monde change. Avec l'essor du e-commerce, réputation et emballage n'ont jamais été aussi étroitement liés. Les consommateurs sont de plus en plus confrontés aux emballages. De ce fait, leurs relations avec les marques s'établissent davantage à travers les emballages secondaires et tertiaires. L'emballage utilisé dans le e-commerce doit également être conçu de manière à protéger les produits contre un nombre croissant de points de contact, tout en optimisant la logistique du dernier kilomètre.

Pour télécharger le rapport complet sous format PDF, cliquez sur le lien suivant : https://www.dssmith.com/company/sustainability/sustainabilityreport