Jose-Orbe-Cluster_Tecnicarton.png

Interview de José Ignacio Orbe, Président du pôle d'Innovation Packaging

José Ignacio Orbe préside le Pôle d'Innovation Packaging depuis juillet 2017. Cette association d'entreprises travaille depuis 2007 comme catalyseur pour promouvoir les opportunités d'affaires dans le secteur en abordant des stratégies de coopération qui aboutissent à la génération d'idées et de produits innovants et compétitifs

Qu'est-ce que le Pôle d'Innovation Packaging ?

Nous sommes un groupe d'entreprises dans une chaîne de valeur à caractère transversal qui s'associent pour générer de la valeur et être plus compétitif par la collaboration.

Et qui l'invente ?

Surtout les entreprises de la Communauté Valencienne qui font partie de la chaîne de valeur de l'emballage. Mais comme je l'ai déjà dit, il s'agit d'un regroupement transversal.

Nous avons des fabricants d'emballages, d'encres, de colles, de machines, de matières premières, de recycleurs, ....

Ils rassemblent de nombreux profils très différents, comment s'organise le pôle ?

En effet, notre caractère est éminemment entrepreneurial, mais au sein de ce conglomérat, il existe aussi d'autres types d'entités.

Nous avons 4 types de partenaires :

  • Partenaire manufacturier, où toutes les entreprises qui fabriquent des produits pour la chaîne de valeur de l'emballage seraient situées.
  • Partenaire sympathique, dans lequel nous trouvons des entreprises qui fournissent des services qui ont un rapport stratégique avec l'activité d'innovation.
  • Partenaire de protection, qui est ITENE
  • Partenaires utilisateurs finaux, entreprises consommatrices de nos emballages.

Comment s'articule l'activité du pôle pour s'assurer que tous ces partenaires sont représentés ?

Nous menons des actions générales communes à tous les partenaires, mais il existe aussi des groupes de travail plus spécifiques pour un profil spécifique de partenaires et c'est un aspect que nous allons renforcer. Afin d'élaborer le Plan stratégique, qui sera notre feuille de route et qui sera présentée en février 2019 au Ministère, nous prévoyons tenir des ateliers avec certaines des entreprises afin de connaître leurs intérêts et leurs besoins et être en mesure de faire les activités qui les concernent.

De plus, nous célébrons les petits déjeuners et les activités de réseautage. Ce sont des actions qui intéressent tous les partenaires car plus les profils sont variés, mieux c'est.

Le secteur de l'emballage est-il correctement reconnu par le gouvernement ?

Le cluster nous a permis d'obtenir qu'il soit reconnu comme un secteur, puisque jusqu'à présent nous étions dans les matériaux, avec toute l'amplitude que le terme implique. En ce sens, nous avons également réussi à créer un plan industriel stratégique pour notre secteur.

De plus, nous faisons partie du CEV, où nous présidons également une commission logistique. Et nous travaillons en étroite collaboration avec le secrétariat régional, car il est très intéressé par nos prix et par la mise en relation des jeunes et des talents avec les entreprises.

Collaborez-vous avec des entités similaires aux vôtres dans d'autres communautés autonomes ?

Nous accordons beaucoup d'attention à la Catalogne où il y a beaucoup de culture de clusters. Dans le secteur de l'emballage, elles fonctionnent en cluster depuis 25 ans et en 2012, elles ont été articulées au sein du Cluster Emballage. Avec eux, nous avons signé un accord de collaboration pour travailler ensemble sur différents aspects et activités. Par exemple, ils participent à nos prix. Il peut également y avoir des collaborations entre les entreprises des deux entités.

De plus, nous sommes partenaires de PACKNET, la Plateforme Technologique Espagnole pour l'Emballage et le Conditionnement, qui nous permet d'avoir accès à de nombreux projets collaboratifs.

Quelle valeur le pôle apporte-t-il à ses partenaires ?

L'un de nos objectifs est de représenter les membres du Cluster auprès de l'Administration. En outre, nous facilitons l'intégration des talents dans les entreprises, le transfert de connaissances et de technologies des centres d'innovation vers les entreprises et l'amélioration qualitative de l'innovation des partenaires. Nous assurons également la veille technologique, offrons des formations, leur donnons de la visibilité et articulons leur communication.

Mais nous voulons avant tout être une référence stratégique en matière de projets d'innovation pour nos partenaires. Nous recherchons des collaborations entre eux qui leur permettent d'être plus compétitifs.

Parlez-nous de ces projets issus de la collaboration des différentes entreprises du cluster

Notre rôle est de l'identifier, de la dynamiser et d'attirer des financements. Le dernier sur lequel nous travaillons concerne l'implémentation d'une technologie de vision artificielle pour le contrôle de la qualité dans la chaîne de production d'un fabricant d'emballages.

Cette collaboration a également abouti au projet Destinta, qui valide l'utilisation du désencrage du plastique comme matière première de qualité comparable à celle produite par l'industrie pétrochimique.